Étude internationale sur le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent
ENGLISH

Qui sommes-nous?

Nouvelles/Médias

Bulletin

Groupe consultatif sur l'intérêt public

Groupes de travail techniques

Rapports et procès-verbaux

Données de l'Étude

Liens

Board room



Commission mixte internationale

Great Lakes Information Network
Site Web et traduction par le Bureau de la traduction Web Site and Translation

Téléchargez Adobe Reader
Téléchargez Adobe Reader

Glossaire

Dans cette section, nous présentons le glossaire tiré du rapport final du Groupe d’étude. Cette source de renseignements vous aidera au besoin à comprendre le sens de certains termes utilisés dans l’évaluation des plans.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

ABIOTIQUE – Se dit d’un élément non vivant de l’environnement (air, eau, lumière solaire, minéraux, etc.)

ACCRÉTION – Accroissement de la superficie d’une plage ou d’une zone humide par accumulation naturelle ou dépôt de matériaux.

AFFOUILLEMENT – Érosion permanente ou temporaire au pied d’un ouvrage de protection des rives ou d’autres ouvrages littoraux.

ALGUES – Végétaux aquatiques microscopiques qui ne possèdent ni racines, ni fleurs, ni graines mais qui sont capables de produire de la matière organique par photosynthèse. Ce sont les producteurs primaires de nos lacs. Les algues d’eau douce ou marine existent sous plusieurs formes et constituent donc un groupe diversifié de végétaux photosynthétiques dont la taille, la forme et la couleur varient beaucoup. Elles peuvent prendre des formes diverses : substance à la surface des roches, mousse à la surface de l’eau et algues sur les berges.

APPLICABILITÉ – Possibilité de mettre en œuvre une mesure en tenant compte de facteurs techniques, économiques, environnementaux, sociaux, politiques et institutionnels.

APPORT D’EAU – Volume d’eau qui pénètre dans les Grands Lacs par les précipitatiopns, moins la quantité d’eau qui s’évapore des terres et de la surface des lacs.

APPORT NET DU BASSIN – Volume net d’eau qui entre dans un des Grands Lacs; correspond à la somme des précipitations qui tombent sur le lac, du volume des eaux souterraines et du ruissellement, moins la quantité d’eau qui s’évapore du lac. Ne comprend pas le volume d’eau provenant d’un des autres Grands Lacs.

APPORTS STOCHASTIQUES – Séquences simulées d’apports d’eau qui reflètent la variabilité du climat.

APPROCHE SYSTÉMIQUE – Démarche qui complète la méthode analytique classique et qui met l’accent sur l’ensemble des systèmes et sur les propriétés irréductibles qui résultent des interactions de leurs différentes composantes.

AQUIFÈRE – Formation géologique qui renferme de l’eau souterraine en assez grande quantité que l’on peut facilement capter.

ARCHIPEL – Grande surface d’eau parsemée de nombreuses îles ou comportant un groupe d’îles.

ATTRIBUTS HYDROLOGIQUES – Données statistiques sur les niveaux et les débits d’eau.

AUCUNE PERTE NETTE; PERTE NETTE NULLE – Principe en vertu duquel un ministère ou un organisme s’efforce de compenser les pertes inévitables d’habitat associées à un projet en créant d’autres habitats, de manière à prévenir toute réduction des ressources halieutiques au Canada ou des ressources palustres aux États-Unis qui résulterait de la destruction ou de l’altération de l’habitat.

AUTORITÉ – Droit de faire appliquer les lois et les règlements ou d’établir des politiques.

AUTORITÉ DE MISE EN ŒUVRE – Agence gouvernementale habilitée à autoriser et à faire appliquer une mesure particulière.

AVANTAGE LIÉ À L’EMPLACEMENT – Effet positif de l’emplacement du rivage et des niveaux d’eau sur un intérêt.


PHP Notice: Undefined index: id in C:\Inetpub\FTProot\LOSL\boardroom\glossary_f.php on line 75