Étude internationale sur le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent
ENGLISH

Qui sommes-nous?

Nouvelles/Médias

Bulletin

Groupe consultatif sur l'intérêt public

Groupes de travail techniques

Rapports et procès-verbaux

Données de l'Étude

Liens

Board room



Commission mixte internationale

Great Lakes Information Network
Site Web et traduction par le Bureau de la traduction Web Site and Translation

Téléchargez Adobe Reader
Téléchargez Adobe Reader

Le Modèle de la vision commune

Le Modèle de la vision commune est le nom du modèle informatique élaboré dans le cadre de l’Étude pour intégrer les résultats de chacun des groupes de travail techniques. Grâce à ce modèle, les différents plans de régularisation ont été soumis à un processus d’évaluation dont les résultats ont été comparés entre les intérêts et les emplacements. Le Modèle de la vision commune fait le lien entre toutes les recherches menées dans le cadre de l’Étude et les directives que le Groupe d’étude a élaborées pour retenir les meilleurs plans de régularisation. Ce modèle intègre aussi la formulation et l’évaluation des plans de façon à permettre la conception et l’évaluation immédiate de nouveaux plans de régularisation. Comme il a fallu établir certaines relations mathématiques entre les produits de la recherche et les questions que le Groupe d’étude souhaitait examiner, on s’est assuré que les fonds accordés à la recherche seraient employés à bon escient et que les questions importantes ne demeureraient pas sans réponse. Le modèle crée un lien hypothétique entre les niveaux et les débits d’eau associés à un plan de régularisation et leurs répercussions. Il a été construit de toutes pièces par l’ensemble des membres de l’Équipe chargée de l’Étude, ce qui a permis à chacun de comprendre comment les mesures prises à l’égard d’une partie du système ou d’un intérêt pouvaient affecter toutes les autres parties prenantes.

Abréviations

STELLA – Logiciel de programmation des modèles

SPCE – Système de prévisions des crues et de l’érosion

MFSL – Modèle du fleuve Saint-Laurent

MIRE – Modèle intégré de la réponse écologique

H et H – Hydrologie et hydraulique

ENV – Environnement

HYDRO – Énergie hydroélectrique

COM – Navigation commerciale

PLAI – Navigation de plaisance

D, M et I – Utilisations domestiques, municipales, et industrielles

Le Modèle de la vision commune élaboré pour l’Étude se compose en fait d’une pyramide de quatre modèles employés pour estimer la performance des plans : le modèle STELLA (avec fichiers d’entrée Excel liés dynamiquement), le Système de prévision des crues et de l’érosion (SPCE), le Modèle du fleuve Saint-Laurent (MFSL) et le Modèle intégré de la réponse écologique (MIRE). Le modèle STELLA porte sur l’hydrologie du réseau et tous les liens qui unissent les indicateurs de performance aux niveaux et aux débits d’eau pour la navigation de plaisance, la navigation commerciale, l’énergie hydroélectrique, les utilisations domestiques, municipales et industrielles de l’eau et les inondations dans le cours inférieur du Saint-Laurent. Le SPCE estime les effets potentiels de l’érosion, des inondations et de la protection des rives sur le lac Ontario et le cours supérieur du fleuve Saint-Laurent. Le MFSL sert à évaluer les effets de l’érosion et des ouvrages de protection des rives sur les intérêts littoraux du cours inférieur du Saint-Laurent. Le MIRE est la composante environnementale du Modèle de la vision commune; il calcule les réponses prévues des indicateurs de performance environnementale à un plan de régularisation donné. Le centre de commande et la base de données sont des fichiers Excel qui permettent de stocker des données et de les acheminer aux autres modèles. Board Room est un fichier Excel où tous les résultats d’évaluation des plans sont présentés au moyen de tableaux et de graphiques.