Groupe d'étude international sur le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent

Qui sommes-nous?

Nouvelles/Médias

Bulletin

Groupe consultatif sur l'intérêt public

Groupes de travail techniques

Rapports et procès-verbaux

Données de l'Étude

Liens

Board room


Commission mixte internationale

Great Lakes Information Network
Site Web et traduction par le Bureau de la traduction





Téléchargez Adobe Reader
Téléchargez Adobe Reader 7.0
Nouvelles/Médias

Archives

Avis aux médias

Le Groupe d'étude diffuse son rapport final le 31 mai 2006

Ottawa, 4 mai 2006 – Le Groupe d'étude international sur le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent publiera son rapport final le 31 mai. Le rapport marque la fin de cinq années de travail auxquelles ont participé plus de 200 chercheurs, économistes, planificateurs et ingénieurs canadiens et américains.

L'Étude avait pour objet d'examiner le plan de régularisation du niveau d'eau et du débit utilisé à ce moment, soit le plan 1958D avec écarts, et de faire participer la population aux décisions liées à cet examen. Tous les secteurs d'intérêt ont été traités sur un pied d'égalité dans l'évaluation des plans proposés pour la régularisation du système. Parmi les secteurs pris en compte par le Groupe d'étude se trouvaient les suivants : processus littoraux, navigation commerciale, utilisations domestiques, industrielles et municipales de l'eau, environnement, énergie hydroélectrique et navigation de plaisance et tourisme.

Le Groupe consultatif sur l'intérêt public (GCIP) était composé de citoyens intéressés qui, dès le début, ont joué un rôle clé dans le travail de l'Étude. Les deux responsables du GCIP, l'un provenant des États-Unis, l'autre du Canada, étaient membres à part entière du Groupe d'étude.

En 2000, la Commission mixte internationale a mandaté le Groupe d'étude et le GCIP pour examiner l'ordonnance d'approbation qu'elle a produite en vue de régulariser le niveau et le débit au moyen du barrage Moses-Saunders, situé à Cornwall.

Le 31 mai à 10 h, les codirecteurs canadien et américain de l'Étude répondront aux questions dans le cadre d'un entretien avec la presse.

Le numéro à composer sera le suivant : 1-888….. mot de passe : 1111.

Le 31 mai également, la population est invitée à participer à une cyberconférence audio où l'on donnera un aperçu des constatations de l'Étude. Pour participer à la cyberconférence, rendez-vous à l'adresse suivante :
http://events.streamlogics.com/losl/may31-06/fr/index.asp.

Renseignements :

Greg McGillis,
Agent d'information
Ottawa Ont. (613) 992-5727
Anthony Eberhardt,
Directeur général
Buffalo, NY (716) 879-4257

L'Étude internationale sur le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent, lancée en 2000 par la Commission mixte internationale, a pour objet d'évaluer l'ordonnance d'approbation délivrée par la Commission au sujet de la régularisation des eaux du lac Ontario qui se déversent dans le fleuve Saint-Laurent. Le Groupe consultatif sur l'intérêt public est un groupe de bénévoles nommé par la Commission mixte internationale qui assure une communication efficace entre le public et le Groupe d'étude.

 

Haut de la page