Groupe d'étude international sur le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent

Qui sommes-nous?

Nouvelles/Médias

Bulletin

Groupe consultatif sur l'intérêt public

Groupes de travail techniques

Rapports et procès-verbaux

Données de l'Étude

Liens

Board room


Commission mixte internationale

Great Lakes Information Network
Site Web et traduction par le Bureau de la traduction





Téléchargez Adobe Reader
Téléchargez Adobe Reader 7.0
Groupes de travail techniques

| Données de l'Étude | Membres du Groupe | Liens |
| Galerie d'images | Glossaire |

Gestion de l'information

« La cueillette de données et le travail destiné à étayer les critères actuels constitueront une première étape importante de l'étude. »
Common Data Needs


En quoi les niveaux d'eau du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent ont-ils un lien avec la gestion de l'information?

Pourquoi le Groupe de travail technique sur les besoins communs de données a-t-il été créé?

Quels sont les buts du groupe dans le cadre de l'Étude?

Comment le groupe prévoit-il atteindre ces buts?



En quoi les niveaux d'eau ont-ils un lien avec les besoins communs de donnée?

Un aspect important des fluctuations des niveaux d'eau le long du réseau du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent est le changement de la profondeur de l'eau et des débits. Le plan d'étude (document PDF) a déterminé que :

  1. La cartographie bathymétrique et topographique haute résolution près des rivages était nécessaire pour fournir l'information requise pour la modélisation des crues, de l'érosion et des impacts des bas niveaux d'eau.
  2. Des données altimétriques détaillées sont requises pour évaluer les impacts de divers scénarios pour les niveaux d'eau sur la santé et la durabilité des milieux humides, en insistant sur les relations entre la topographie, la circulation de l'eau, les associations végétales et les habitats clés.
  3. Des données altimétriques précises sont également requises pour évaluer les impacts des niveaux d'eau sur les propriétés privées et publiques situées le long du rivage sur les prises d'eau et les émissaires municipaux, sur les installations pour la navigation de plaisance et sur les plages publiques pour la baignade.

Pourquoi le Groupe de travail technique sur la gestion de l'information a-t-il été crée?

  1. Pour réaliser la cartographie topographique et bathymétrique et d'autres travaux d'imagerie le long des rives du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent.
  2. Pour traiter les problèmes liés à l'utilisation des systèmes d'information géographique (SIG) et à la gestion de données/information.
  3. Pour élaborer une stratégie de gestion de l'information afin de faciliter le partage et l'utilisation de toute l'information et de toutes les données produites dans le cadre de l'étude.

Quels sont les buts du groupe dans le cadre de l'Étude?

  1. La collecte de données bathymétriques et topographiques afin de déterminer les secteurs prioritaires du rivage.
  2. L'acquisition de photographies aériennes et d'autres images pour des secteurs précis du rivage.
  3. L'élaboration de modèles altimétriques numériques (MAN) du rivage à l'aide des données topographiques et bathymétriques.
  4. L'élaboration de lignes directrices sur les SIG pour l'utilisation de données géospatiales dans le cadre de cette étude.
  5. L'élaboration d'une stratégie de gestion de l'information qui répondrait à tous les problèmes liés au partage, au stockage, à l'utilisation et à la distribution de données et d'information produites dans le cadre de cette étude.

Comment le groupe prévoit-il atteindre ces buts?

Les sytèmes aéroportés de cartographie laser ont récemment connu d'importants progrès technologiques. Ils offrent des possibilités sans précédent pour la cartographie de la topographie et de la bathymétrie côtières grâce à des systèmes aéroportés LIDAR (détection et télémétrie par la lumière) d'une exactitude altimétrique de * 15 centimètres et d'une exactitude planimétrique de 3 mètres.

LIDAR - système actif de télédétection qui utilise des impulsions lumineuses pour illuminer le terrain. En mesurant le temps de parcours de l'impulsion laser entre un aéronef et le sol et son retour à l'aéronef, une altitude ponctuelle peut être calculée avec une grande exactitude.

Cartes, cartes marines, diagrammes, etc.

Figure 1

Figure 2

Figure 3 : (à venir)

Figure 4 : (à venir)

Figure 5

Figure 6

Liens intéressants et ressources

SHOALS (Scanning Hydrographic Operational Airborne Lidar Survey) (levé hydrographique aérien Lidar par balayage)

Cartographie par laser aéroporté (source de référence sur une technologie LIDAR naissante)

Définitions :

Qu'est-ce qu'un modèle altimétrique numérique?

Un modèle altimétrique numérique (MAN) est une carte numérique présentant des données sur l'altitude. Ces cartes, un type de modèle numérique de terrain (MNT), présentent des données rastrées, c'est-à-dire des données pour des cellules d'un quadrillage uniforme dont chacune représente une altitude unique.

 

Haut de la page